Crapaudine de perdrix

Crapaudine de perdrix

M. Frédéric Cyr, chef collaborateur QVO

This text will be replaced

  • Cote:
  • Portion(s): 2
  • Préparation : 45 min.

    Cuisson : 30 min.

    Temps de repos : 30 minutes ou 3-4 heures

  • Ingrédients

    • 2 perdrix
    • 4 pics à brochettes en bois préalablement trempés dans l’eau
    • 4 pommes de terre rouges
    • 2 feuilles de Laurier
    • 15 ml (1 c. à soupe) d’huile d’olive
    • 2 gousses d’ail entières pelées
    • 1 pincée de thym
    • Sel et poivre

    Marinade

    • Le zeste d’un citron
    • Le jus ⅓ de citron
    • 60 ml (¼ tasse) huile d’olive
    • 15 ml (1 c. à soupe) persil frais
    • 5 ml (1 c. à thé) épices à steak de Montréal
    • 1 pincée chili broyé
    • 1 gousse d’ail hachée finement
    • Sel et poivre

    Préparation

    Préchauffer le barbecue à température moyenne.

    Pour préparer les perdrix en crapaudine, enlever les pointes d’aileron. Découper le dos sur le long de la colonne vertébrale et la retirer. Déposer les perdrix sur le dos pour couper l’os de la cage thoracique avec un coup de couteau et les ouvrir à plat délicatement. Les retourner et les maintenir à plat pour enfiler une brochette à travers les articulations des cuisses et une autre à travers les ailes et la poitrine. Placer dans un plat pour mariner.

    Préparer la marinade en mélangeant les ingrédients dans un bol, remuer et verser sur les perdrix. Couvrir et laisser mariner 30 minutes à la température de la pièce ou 3-4 heures au réfrigérateur.

    Pour les pommes de terre, les nettoyer et les couper en quartier. Déposer sur deux feuilles d’aluminium d’épaisseur; les pommes de terre, les feuilles de laurier, l’huile d’olive, les gousses d’ail, le thym, le sel et le poivre. Fermer hermétiquement.

    Déposer les pommes de terre sur la grille du haut et les perdrix sur la grille du bas, fermer le couvercle et laisser cuire 30 minutes. Tourner à la mi-cuisson.

    Servir les perdrix avec les pommes de terre.

    Bon appétit !    

    *Nos recettes sont réalisées à partir de viande de gibiers sauvages. Il est possible de substituer par une viande d’élevage équivalente mais le temps de cuisson doit être légèrement prolongé.